Les actions de la Fondation Mutac

La Fondation Mutac a démarré son activité au 1er janvier 2014, en lançant une enquête grand public autour de la perception des Français de l'isolement des personnes âgées.

Cette enquête nationale, intitulée « L’isolement en France : état des lieux, regards croisés du grand public et des personnes concernées », portait sur le sentiment d’isolement des personnes âgées en France et sur la manière dont ce sentiment est perçu en fonction de différents critères.

Cette étude a appris que :

  • le sentiment d’isolement viendrait de différentes raisons cumulées, dont la hiérarchie diffère en fonction de l’intensité du sentiment ;
  • le sentiment d’isolement est particulièrement surreprésenté dans la tranche des 50/56 ans à l’inverse de la tranche des 25/34 ans, où ce sentiment est sous-représenté ;
  • les résidents de la région parisienne se sentent moins isolés par rapport au reste de la population ;
  • le profil socio démographique et le sentiment d’isolement ne seraient pas en corrélation direct.

Plus globalement cette étude a permis de mettre en évidence l’inquiétude de la population face au sentiment d’isolement, accrue par un manque d’information, et une volonté de réponses de la part des institutions.

Les résultats complets de l'étude sont disponibles ici.

En parallèle de cette enquête un appel d’offres a été lancé pour soutenir une étude exploratoire sur l’impact médical, psychologique et/ou social de ses situations d’isolement et de solitude vécues par les personnes âgées.

C’est le docteur Michel Benoit du Laboratoire LAPCOS de l’Université de Nice Sophia Antipolis, associé à l’Institut du vieillissement du GERONTOPOLE du CHU de Toulouse, qui a été choisi pour réaliser cette étude, dans le cadre du projet intitulé : « Identification des indicateurs de fragilité psychologique de la personne âgée en situation d'isolement ».

Ce projet propose l’exploration d’un axe de recherche innovant et très peu traité, en lien direct avec la question de l’isolement et de la solitude : celui de la fragilité psychologique chez la personne âgée qui se sent isolée, en milieu rural ou en milieu urbain. L’objectif est de proposer, de tester et d’affiner un outil de détection des déterminants de la fragilité psychologique permettant d’anticiper les impacts médicaux et environnementaux de l’isolement social, d’en répertorier les conditions sociologiques et de repérer les éléments psychologiques reliés à la situation d’isolement.

Cette étude a permis la construction d’une échelle de 11 items utilisables par la communauté scientifique. Les suites à donner à cet outil et plus globalement à l’étude sont en cours de réflexion.

En 2015, la Fondation Mutac a souhaité s’appuyer sur l’enquête sur « L’isolement en France : état des lieux, regards croisés du grand public et des personnes concernées » pour valoriser les initiatives innovantes, concrètes et de qualité d’associations, d’organismes solidaires de l’économie sociale, de sociétés coopératives.

A ce titre elle a lancé en 2015 les Prix Fondation Mutac et a récompensé, trois associations pour leurs initiatives innovantes :

  • Association Des Soins et Des Liens – Fontainebleau (77) : accepter le vieillissement grâce à des soins esthétiques collectifs ;
  • Association le Bon Temps – Sommières (30) : proposer au public âgé isolé des rencontres ateliers cuisine où ils transmettent leur savoir-faire, suivi du partage du repas ;
  • Association Passerelle Domicile – Paris (75) : aider la personne âgée dans son parcours de soin pour le maintien de l’ouïe et de la vue, vecteur de lien social.

En 2016, la Fondation Mutac a souhaité réitérer son engagement auprès des structures luttant contre l’isolement des personnes âgées en reconduisant les Prix Fondation Mutac pour la deuxième année consécutive. Trois autres associations ont été récompensées, à ce titre :

  • Association ECOS – Nantes (42) : accueillir un jardinier sur son terrain, pour l’aider à l’entretenir, nouer des liens et créer une dynamique solidaire et intergénérationnelle ;
  • Bien Vieillir en Val de Joux – Saint Bonnet de Joux (71) : se rendre au centre d’activités du jour à l’aide de jeunes en service civique recrutés pour les inciter à s’y rendre avec eux ;
  • Tournesol, Artistes à l’hôpital – Paris 10 (75) : réaliser un recueil de la mémoire musicale auprès des personnes âgées dépendantes.

 

 

Bernard Saguy,
Directeur Général Mutac :

« Avec la Fondation Mutac, nous cherchons à dépasser l’objet social premier de la mutuelle qui est la prévoyance obsèques. Nous sommes partis sur le thème de l’isolement car c’est une des premières causes de dégradation de l’état de santé des seniors. »

  Faire un don